Des conditions pour entrer en médiation ?

Date

Est-il possible d’émettre des conditions portant sur la participation au règlement des honoraires du médiateur avant d’entrer en médiation ?

La règle en médiation est que ces honoraires soient partagés entre les parties, sauf bien entendu, accord contraire entre celles-ci.
Il est vrai que dans une médiation entre salariés ou salarié/hiérarchie, bien souvent, les honoraires sont à la charge de l’employeur, tout en ayant la possibilité de demander une participation ne serait-ce symbolique qui est, à mon sens, primordiale.

Cependant, cet accord ne sera seulement possible qu’après échange sur les difficultés d’ordre pécuniaire ou autre, rencontrées par l’une des parties, échange qui aura permis d’aboutir à un autre partage des honoraires. Il ne s’agit pas de mettre des conditions pour entrer en médiation mais il s’agit de trouver un arrangement matériel pour permettre le dialogue.

En effet, entrer en médiation, résulte de la volonté de chacun pour nouer ou renouer des relations, trouver une solution qui mettra un terme à leur différend.

Or, sera-t-il possible d’échanger avec l’autre, si d’emblée il est formulée l’injection : « je rentre en médiation que si vous prenez ma part des honoraires du médiateur ».

Dans ce cas l’équité entre les médiés ne serait plus respectée, et la médiation débuterait avec un ressenti d’inégalité.

Dans une médiation, chacun est amené à avoir la volonté de comprendre l’autre, et aucune des parties ne pourrait être dispensée de s’acquitter de sa quote-part.

Accepter une telle condition, reviendrait à « casser » l’essence même de la médiation, où les protagonistes, acteurs de la situation, ont la responsabilité de trouver par eux-mêmes la solution acceptable par l’autre.